Retour

Les 5 villes françaises les plus business-friendly où monter son entreprise

Nicolas Mera
par Nicolas Mera
Publié le 20 février, 2018

tables rouges et terrasse de café traditionnel francais

Vous envisagez de monter votre entreprise? La question reste encore de savoir où vous installer.

Si a priori, vous pouvez très bien monter votre TPE dans votre commune de résidence, de nombreux facteurs peuvent influencer votre choix : exonérations d’impôts dans certaines zones géographiques, présence de réseaux d’accompagnement, ou encore taux d’emploi local.

Pour vous aider à faire votre choix, on vous a dressé un classement des villes françaises les plus business-friendly où on aimerait bien monter son entreprise en 2018.

#1 – Lyon

image de la ville de lyon et de la rivière qui coule

En plus d’être la troisième ville française avec le bassin de population le plus large, Lyon est en progression constante au niveau de l’attractivité entrepreneuriale.

En 2016, elle a même été sacrée première ville la plus favorable à la création d’entreprise par une étude de L’Entreprise-L’Expansion et Ellisphere. C’est d’ailleurs la quatrième fois de suite qu’elle récolte les lauriers dans cette catégorie.

Le dynamisme local se caractérise par le deuxième PIB de France (plus de 31 000€ /hab. en 2014) et un nombre de créations d’entreprises en hausse de 11% en 2016 (+ de 17 000).

Les chiffres de l’emploi dans la région y sont aussi au beau fixe. Le secteur des services occupe 3 salariés sur 4 dans la métropole de Lyon, avec un taux de chômage en-dessous de la moyenne nationale. Enfin, la capitale des Gaules concentre un quart des emplois de la région Auvergne-Rhône-Alpes!

Sa scène entrepreneuriale, sa forte population active et le dynamisme de la région place Lyon en tête de liste du palmarès des villes de France où monter son entreprise en 2018. Définitivement une ville à considérer au moment de rédiger votre business plan!

#2 – Lille

image d'une place et de batiments de la ville de nantes

Lille arrive en deuxième position de notre classement des meilleures villes où monter son business.

La métropole du Nord a changé de visage entrepreneurial ces dernières années. Trop enclavée et mal desservie dans les années 90, elle s’est peu à peu ouverte aux échanges nationaux avant d’amorcer sa transition vers le secteur des services.

Le nombre d’entreprises créées à Lille a augmenté de 10% en 2016, mais aussi dans les agglomérations voisines (Douai, Valenciennes, Cambrai) ce qui montre que la région a retrouvé son dynamisme.

Les salaires moyens locaux sont encore loin d’égaler les performances franciliennes. Mais le coût de la vie reste relativement bas ce qui compense l’écart avec la capitale.

Lille arrive d’ailleurs en seconde position des villes françaises avec le meilleur pouvoir d’achat – une donnée-clé qui témoigne d’un marché local porteur.

La ville bénéficie aussi d’aides gouvernementales non négligeables : les zones d’aide à finalité régionale (AFR) sont nombreuses, ce qui est rare pour une ville de cette importance, et permet aux PME de bénéficier d’investissements de l’État, d’aides à la création d’emploi et d’exonérations d’impôts.

#3 – Nantes

image de la ville de nantes avec la sculpture des anneaux

À l’image de Lille, Nantes affiche un pouvoir d’achat par habitant significatif si l’on prend en compte le coût de la vie sur place, ce qui laisse présager d’un marché relativement dynamique.

Elle a d’ailleurs été classée première ville de France où il fait bon travailler en 2018, notamment grâce au dynamisme de son marché de l’emploi, en hausse de 1,2% par an depuis 2007!

Les entrepreneurs qui décident de s’installer sur place peuvent aussi faire appel aux services du réseau Nantes Entreprendre Atlantique, qui garantit des prêts d’honneur à taux zéro pour faciliter le démarrage des entreprises naissantes, de l’ordre de 30 000€ en moyenne.

Une perspective attrayante qui vaut à Nantes la troisième position de notre classement des meilleures villes de France où monter son entreprise.

#4 – Rennes

image de bâtiments à colombages à rennes

Grâce à sa transformation axée sur le numérique, Rennes a été sacrée première ville la plus attractive pour les entreprises parmi les agglomérations de 200 000 à 500 000 habitants en 2016, devant Montpellier et Grenoble.

Pour les entrepreneurs décidés à démarrer leur projet dans la région, la CCI d’Ille-et-Vilaine organise des formations régulières dans différents domaines (par ex. digital, comptabilité, ressources humaines, etc.) pour les aider à se développer.

La présence de nombreux organismes d’accompagnement (Association des Entrepreneurs et Indépendants de Bretagne, BGE Ille-et-Villaine, Coopératives d’Activités et d’Emploi, etc.) en font aussi une ville attractive où monter son entreprise.

#5 – Toulouse

vue des toits de la ville de toulouse

En plus d’être la capitale européenne de l’aéronautique et de l’informatique, la Ville Rose est également favorable aux PME locales.

En 2012, elle arrivait en cinquième position des villes françaises dont le PIB par habitant est le plus élevé, avec 50 864€.

Toulouse profite aussi du dynamisme entrepreneurial de la région Occitanie et de son taux de création d’entreprises en hausse de 3,4% en 2016.

Les entrepreneurs bénéficient également d’accompagnement pour les aider à monter leur projet de création. Pour en savoir plus sur l’initiative, consultez le site Entreprendre Occitanie.

Nicolas Mera
Nicolas Mera
Caméléon entrepreneurial, Nicolas a participé à plusieurs créations d'entreprise au cours de sa jeune carrière. Il porte un regard bienveillant sur tout ce qui est créatif, admire Elon Musk, et espère secrètement devenir le premier humanoïde à fouler le sol martien.
Back To Top