Retour

3 bons conseils pour développer une image de marque de qualité

Nicolas Mera
par Nicolas Mera
Publié le 27 mars, 2018

 

silhouette d'homme dont le visage est représenté par une montgolfière colorée s'envolant et surmontée d'un chapeau

L’image de marque, c’est la carte d’identité de votre entreprise.

Elle correspond à la façon dont le public (c’est-à-dire vos clients), perçoit votre activité. Mais alors, comment forger et entretenir une image de marque solide et durable pour votre petite entreprise ou votre commerce de proximité?

Réponse en trois points-clés incontournables.

1. Soyez clair sur votre identité

Il ne suffit pas d’un logo bricolé sur Paint et d’un nom accrocheur pour lancer votre TPE dans le grand bain. Si vous êtes en phase de création d’entreprise, commencez par vous pencher sur votre nom et votre mission (mais vous pouvez aussi consulter notre checklist de l’entrepreneur!)

Rappelez-vous, le nom de votre TPE, votre logo, les couleurs de vos supports de communication, en gros tout élément représentant votre activité, doit renvoyer (même inconsciemment) aux impressions que vous cherchez à associer avec votre entreprise. Si votre entreprise porte des valeurs écologiques par exemple, votre logo doit en porter la trace.

Établissez un sentiment d’unité et de cohérence entre tous les éléments qui composent votre image de marque. Le noir et le doré, par exemple, sont les couleurs favorites des marques de luxe. Le jaune et le rouge, l’emblème chromatique des fast food.

Avez-vous remarqué que le logo des TGV de la SNCF représente un escargot à l’envers ? Cela symbolise la vitesse. Vous avez compris le truc.

Par ailleurs, à l’heure du marketing façon storytelling, une histoire ou une anecdote associée au lancement de votre entreprise constitue un bon levier de communication pour vous faire connaître. (Tout le monde sait par exemple que Steve Jobs a commencé à bricoler dans le garage de ses parents avant de lancer la fameuse marque à la pomme.)

2. Rendez-vous visible pour améliorer votre image de marque

Pour orienter des clients potentiels vers vos services, encore faut-il être visible. Une fois votre site web créé et indexé sur les moteurs de recherche, ajoutez son URL dans tous vos moyens de communication.

Créez une signature personnalisée pour votre compte mail à laquelle vous ajoutez l’adresse de votre site et vos profils de réseaux sociaux. Ainsi, à chaque email envoyé, vos contacts sauront où vous retrouver en ligne.

Ce conseil vaut également hors-ligne. Ajoutez ces mêmes liens sur toutes vos brochures, vos cartes de visite ou tout document en rapport avec votre activité professionnelle. Vous gérez un food truck ou vous travaillez avec une fourgonnette? Peignez-y les mêmes informations. Vos clients auront ainsi le temps de noter vos coordonnées la prochaine fois qu’ils seront coincés dans le trafic derrière vous.

En résumé, l’image en ligne et hors ligne de votre TPE doivent être consistantes et renvoyer l’une à l’autre. Vous maximisez ainsi vos chances d’être vu !

3. Soignez votre réputation offline et online

Quelques minutes suffisent pour qu’un client se fasse une impression de votre entreprise ou commerce. Pour cela, un système de veille permanente peut aider à soigner votre réputation en ligne et rester informé des nouvelles attentes de vos clients.

Surtout, il s’agit d’encourager les clients satisfaits à partager leurs avis autour d’eux, via leurs réseaux sociaux ou personnels ; cela contribuera à générer un bouche-à-oreilles positif autour de votre marque. Un point important quand on sait que 60% des consommateurs se tournent vers leurs proches avant de prendre une décision d’achat.

Une fois que vous avez collecté les données de contact de vos clients, pensez à vous rappeler à eux en leur envoyant régulièrement une newsletter. Présentez-y vos bons plans, vos actualités ou vos promotions du mois ; elle servira de relais entre votre site et votre activité.

Nicolas Mera
Nicolas Mera
Caméléon entrepreneurial, Nicolas a participé à plusieurs créations d'entreprise au cours de sa jeune carrière. Il porte un regard bienveillant sur tout ce qui est créatif, admire Elon Musk, et espère secrètement devenir le premier humanoïde à fouler le sol martien.
Back To Top