Retour

6 erreurs à éviter quand on crée ses profils de réseaux sociaux professionnels

Elaine-Claire Monetta
par Elaine-Claire Monetta
Publié le 27 février, 2018
HappyWordsRedac

 

Lorsqu’on développe la stratégie web de sa TPE, la première étape consiste à créer un site web performant, qui vous fasse gagner du temps (et de l’argent). 

La seconde étape consiste à développer votre entreprise sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram ou Google My Business sont d’excellentes plateformes pour mettre vos services en avant et être trouvé plus facilement.

En plus, les profils de réseaux sociaux pour entreprise sont gratuits, à moins que vous ne fassiez de la publicité. C’est donc un bon moyen marketing pour promouvoir vos services.

Mais avant de vous créer une page Facebook pro ou de commencer à twitter, mieux vaut vous préparer. Car la concurrence est rude sur les réseaux sociaux pour entreprise, surtout pour les TPE.

Pour démarrer du bon pied, parcourez les 6 erreurs à éviter quand on débute sur les réseaux sociaux pour entreprise.

1. Vous n’avez pas suffisamment élaboré votre stratégie de réseaux sociaux

En utilisant vos profils de manière active et assidue, vous allez gagner au moins 3 choses :

  •      Davantage de trafic sur votre site
  •      Une hausse de votre notoriété
  •      De nouveaux clients

Mais pour éviter de partir dans tous les sens, il est important d’élaborer une stratégie de réseaux sociaux.

Commencez par vous poser la question de votre audience: à qui vous adressez-vous, quelles solutions votre TPE apporte-t-elle à vos clients?

Dressez le portrait de votre client idéal (en incluant l’âge, les intérêts, la profession). Cela vous aidera à visualiser le type de personne que votre service touche afin de créer des messages plus personnalisés.

Fixez-vous également des objectifs. Quel but visez-vous avec vos réseaux sociaux? S’agit-il de booster vos ventes? D’augmenter votre notoriété?

Il faut que ce soit des objectifs mesurables (comme par exemple augmenter vos ventes de 10% ou obtenir 500 followers dans les six mois) et tenez-vous à cette stratégie.

2. Vous ne choisissez pas la plateforme la plus adaptée à votre TPE

Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Google My Business, Snapchat, les réseaux sociaux pour entreprise sont nombreux et différents.

Néanmoins, vous constaterez rapidement que certains réseaux sociaux sont davantage appropriés à certaines professions. Si la restauration s’est de manière générale appropriée Instagram, cela reste une bonne plateforme pour des professions plus visuelles comme la coiffure ou les métiers de l’artisanat, ou si vous visez une clientèle plus jeune.

Si vous offrez principalement des services (plomberie, électricité, réparation, déménagement), vous serez mieux loti sur une plateforme comme Facebook avec ses  33 millions d’utilisateurs, qui permet le référencement de services, ou YouTube qui offre la possibilité de poster des vidéos tutoriels.

De manière générale, Google My Business offre également plus de visibilité aux entreprises du secteur des services, tandis que Twitter peut vous mettre en relation avec des influenceurs ou des journalistes.

Mais il existe aussi d’autres plateformes pour développer une stratégie web à 360°.

Il peut être tentant de vous créer un profil sur toutes les plateformes que vous connaissez. Néanmoins, vous avez tout à gagner à vous concentrer sur une ou deux plateformes, là où vous êtes sûr de trouver vos clients.

3. Vous ne planifiez pas vos publications

Sur les réseaux sociaux pour entreprise, si le contenu est roi, la continuité est sûrement la reine.

Pour générer de l’engagement et des réactions de vos followers, postez régulièrement sur vos profils.

(Non, une photo toutes les 2 semaines, c’est n’est pas assez pour vous rapporter des likes).

Si vous n’avez pas assez de temps à consacrer tous les jours à vos profils, vous pouvez réserver un moment de la semaine pour planifier votre offre de contenu.

Mettez en place un calendrier et répertoriez les différentes publications à poster sur une période allant de quelques jours à une semaine.

Des outils comme Hootsuite ou Sprout Social permettent de programmer à l’avance vos posts sur tous vos réseaux sociaux depuis une seule interface. Donc, pas d’excuse pour ne pas publier régulièrement.

Le tout est de trouver le bon rythme. Si vous publiez trop peu, vos client vous oublieront, tandis que si vous postez trop souvent, vous risquez de perdre des fans. Selon Hubspot, les pages qui ont moins de 10,000 fans risquent une perte de 50% d’interaction si elles postent plus d’une fois par jour.

4. Vous n’humanisez pas assez le ton de votre entreprise

Pour créer une proximité avec vos prospects et clients, personnalisez votre communication sur les réseaux sociaux pour entreprise.

Cela veut dire qu’il faut éviter les publications un peu froides ou automatisées, et les images figées provenant de bases de données.

Au lieu de cela, montrez que votre entreprise a de la personnalité en lui donnant un ton de voix, un style qui lui est propre. Aussi, dès que vous avez une actualité, un projet, une bonne nouvelle, parlez-en.

Par exemple, si vous avez une entreprise du paysage, publiez les photos avant-après de vos projets. Vous êtes prof de fitness et vous venez de recevoir une nouvelle machine? Partagez-le avec vos followers.

5. Vous ne partagez pas du contenu intéressant pour vos followers

Une erreur que commettent souvent les TPE, c’est de ne pas poster du contenu que leurs clients recherchent.Rappelez-vous, la règle d’or est de publier du contenu utile pour vos clients, et non pour vous.

On recommande généralement de partager environ 40 à 50% de contenu éducatif ou divertissant, 20% de contenu provenant d’autres sources, et seulement 10 à 15% (et non pas plus) de contenu purement promotionnel, comme des offres ou le logo de votre TPE.

En termes de contenu éducatif, si vous êtes patron d’un salon de coiffure, postez des tutoriels ou des vidéos des dernières tendance en matière de coiffure. Si vous êtes en panne d’inspiration, vous pouvez consulter cet article pour plus d’idées originales de contenu à partager.

N’oubliez pas non plus d’analyser les performances de vos publications pour voir celles qui génèrent le plus d’interactions. Sur Facebook, vous pouvez consulter certaines données dans Statistiques, comme la portée (le nombre de personnes qui ont vu votre publication), l’interaction (le nombre de personnes qui ont aimé, cliqué, commenté ou partagé votre publication) ou le nombre de J’aime.

Sur Twitter, consultez Statistiques, et observez le nombre de retweets, mentions, impressions et le taux d’engagement.

6. Vous adoptez un ton trop commercial

Enfin, on remarque souvent que les internautes n’aiment pas les contenus purement commerciaux. Votre page Facebook n’est pas là pour se contenter de refléter votre commerce, elle doit proposer un contenu différent.

Vous êtes une agence immobilière à Montpellier ? Au lieu de juste poster vos annonces de maisons à vendre dans le Languedoc-Roussillon, partagez des articles et des photos qui vantent les mérites de la région.

Ajoutez de la plus-value à vos profils de réseaux sociaux pour entreprise, plutôt que de faire de la promo. Au final, vous verrez que vos clients seront beaucoup plus réceptifs.

Elaine-Claire Monetta
Elaine-Claire Monetta
HappyWordsRedac
Tombée dans l’écriture quand elle était petite, Elaine-Claire met son goût des mots au service des entreprises en tant que rédactrice web spécialisée dans le SEO. Quand il est question de contenu riche et de référencement naturel, elle se sent comme un poisson dans l’eau.
Back To Top